Déchets

Le PGMR, c'est quoi ?

Pour remédier à la problématique de la quantité importante de matières résiduelles dirigées vers les sites d'enfouissement et ramener la quantité de déchets à un niveau acceptable pour l'environnement, la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles a été mise sur pied en 1998 par le gouvernement.

Elle incite notamment les MRC et les municipalités à développer des services qui permettront la mise en valeur d'au moins 65 % des matières résiduelles. Pour y parvenir, la MRC Memphrémagagog s'est dotée en 2004 d'un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), afin de mettre en œuvre divers outils qui permettront d'atteindre les objectifs fixés par le gouvernement. Les objectifs de valorisation fixés pour les municipalités sont les suivants :

  • 60 % de verre, de plastique, de métal, de fibres encombrantes et de matières putrescibles;
  • 75 % des principaux résidus domestiques dangereux soit les huiles, les peintures et les pesticides;
  • 50 % de textile;
  • 80 % des contenants à remplissage unique de bières et boissons gazeuses.

Pour en savoir plus :

  • Sur la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008, communiquer sans frais avec le centre d'information du ministère du Développement Durable, de l'Environnement et des Parcs en composant le numéro suivant : 1 800 561-1616 ou consulter le site Internet www.mddep.gouv.qc.ca
  • Sur le PGMR de la MRC de Memphrémagog en appelant au 819-843-9292 ou consulter le site Internet de la MRC.

Réduction des déchets

Profil de consommation

Les québécois sont de grands consommateurs : chaque québécois jette environ une tonne de déchets par année. La plupart de nos déchets sont jetés dans les décharges publiques, les dépotoirs ou les incinérateurs municipaux. Plus il y a de gens produisant plus de déchets, plus les décharges publiques se remplissent avant même qu’on n’ait le temps de trouver un autre endroit où les disposer. De plus, les décharges produisent d’autres types de déchets (biogaz et lixiviat). La majorité des matières résiduelles peuvent pourtant être valorisées, compostées ou réutilisées. Voici la proportion moyenne de matières que l’on retrouve dans nos bacs résidentiels :

  • matières putrescibles 44 %;
  • papier, cartons 30 %;
  • plastique, verres et métaux 16 %;
  • fibres sanitaires 4 %;
  • textiles 2 %;
  • autres résidus 4 %.

Pour en savoir davantage sur le profil de consommation et son évolution, consulter le site Internet de Recyc-Québec

Bilan à Orford

À ce jour la performance de valorisation des déchets pour l’ensemble de la municipalité n’a pas dépassé, au 31 décembre 2011, le tiers (40 %) des déchets générés. C’est dans cette perspective que le conseil municipal et son administration accentueront la cadence dès 2009 pour améliorer ce résultat. Pour plus de détails sur les quantités de matières résiduelles

Récupérateurs

Il existe divers endroits accessibles au public pour la disposition de biens et matières récupérables ou valorisables. Annuellement, la MRC de Memphrémagog produit un guide des services de récupération disponibles.

Pour consulter ce guide

Trucs et astuces pour réduire les déchets

Le meilleur moyen pour diminuer l'entassement de déchets dans les sites d'enfouissement consiste à réduire la quantité de déchets que nous produisons.

L'emballage représente environ la moitié du volume ou, si vous préférez, le tiers du poids de nos déchets. Consultez les trucs et astuces pour réduire votre consommation de déchets.

Saviez-vous que...

Environ 38 % des émissions de méthane au Canada proviennent des décharges? Le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone.